Prieuré Saint Michel de Nahuze

Ancien prieuré dont il ne reste que des vestiges.


Le style roman très pur situe l’église près de l’époque de Charlemagne. Son effondrement se situe vers 1632. Il est très vraisemblable qu’elle fut démolie sur l’ordre du Baron de Moux, qui, furieux de ne pas pouvoir prendre Montlaur, fit détruire, en se retirant, cinq villages d’alentour.

Un manoir fut bâti au pied de la montagne, au lieu dit les « Ilhes », et devint le séjour du prévôt et de ses religieux. Bientôt on le fortifia; de l'enceinte de murailles, rien ne reste ; la tour, elle, est toujours debout...

Les populations de Montlaur, Ribaute, Lagrasse, se rendaient en procession à Saint Michel de Nahuze pour demander la pluie en chantant des litanies : « San Miquel balhatz nos d’aiga… » ( St Michel donne-nous de l’eau) paroles auxquelles un plaisantin ne manquait pas d’ajouter : « Barrejada ambé de vi ; Maï de vi que d’aïgo, Tout pur encore milhou. » (Mélangée avec du vin, mais avec plus de vin que d’eau , et pur ce serait encore mieux !)

Prieuré Saint Michel de Nahuze
Prieuré Saint Michel de Nahuze