Flore en Corbières

La flore dans la région des corbières

La flore locale est riche et variée, les plantes citées ci-après représentent les plus typiques et les plus fréquentes de la région.


Les fleurs particulières

Au printemps, les garrigues se parent d’iris nains jaunes ou mauves et de majestueux asphodèles (photo ci-contre), l’œil attentif pourra découvrir également de nombreuses variétés d’orchidées sauvages.

Les vignes

Des cépages différents peuvent être trouvés autour de Montlaur: syrah, carignan, grenache noir

Les herbes et arbustes aromatiques

Le fenouil : « fenolh » plante aromatique utilisée en cuisine et en pharmacie.
La lavande : « aspic ».
Le romarin : « romanin » pousse dans des lieux caillouteux, ami des abeilles.
Le thym : « frigola » se cueille le jour de la Sainte Croix (3 mai). Ses tisanes sont bonnes pour le rhume et le mal de ventre.
Le genévrier : « cade » odeur forte, on en frottait les greffes des vignes pour faire fuir les lapins.

Les arbres

L’olivier : « oliu » La Lucques , meilleure olive verte, ne se trouve que dans la région.
L’amandier : « ametlier »
Le figuier aux figues blanches ou noires.
L’arbousier, arbrisseau dont l’arbouse est le fruit comestible.
Le pin d’Alep ou pin parasol dont on mange les pignons.
Le cyprès : « cipres » résineux toujours vert, souvent planté en haie comme coupe vent .
Le chêne vert : « ausina » à feuillage persistant.
Le frêne « fraisse »
Le peuplier blanc « pibol »
Le saule « sause » : près des endroits humides, « un sause fa pas un pibol »
Le genêt épineux : « arjalat » très odorant.

Les salades sauvages

La doucette « doceta » mâche récoltée dans les vignes, les oliveraies de janvier à avril.
La laitue vivace « rocairol » salade savoureuse très recherchée de mars à avril.
Le pissenlit « pichorlis » plante diurétique.

Les champignons

Le canton n’est pas un pays à champignons mais dans les pinèdes et les bois, on peut trouver :
- le rosé des prés « cabarlas » dans les prairies et pâturages des hauteurs.
- le pholiote du peuplier « pibola » en touffes sur les souches de peupliers notamment.
- le lactaire délicieux « rosilhon » dans les pinèdes, c’est le plus populaire.
- la coulemelle « sant Miquel ».
- le petit gris « griset ».
- la girolle ou chanterelle « girola ».
- la pleurote du panicaut « cotiva » parasite du panicaut (chardon bleu).

Note: la montagne d'Alaric est une Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) de type II (grands ensembles naturels riches et peu modifiés, offrant des potentialités biologiques importantes). Elle est également une Zone Importante pour la Conservation des Oiseaux (ZICO).

asphodeles

asphodeles


raisins

raisin


lavande

lavande


oliviers

oliviers


Genêt épineux

genêt épineux